fauna

warning: Creating default object from empty value in /home/patrimoni/drupal-6.31/modules/taxonomy/taxonomy.pages.inc on line 33.

La LPO Aveyron : une association pour partir à la découverte du patrimoine naturel

La LPO est représentée dans le département par la LPO Grands causses chargée de la réintroduction et du suivi des vautours dans les Grands causses et par la LPO Aveyron chargée de la protection des autres oiseaux et de leurs milieux dans l’ensemble du département.

L’Aveyron : un patrimoine biologique remarquable

Campagne, rivières, forêts, pelouses sèches, haies par endroits, quelques vieux arbres, plateaux calcaires, plaines acides, landes caractérisent l’Aveyron. Au bord de quelques champs on peut encore voir des plantes messicoles qui se font remarquer par leurs couleurs si variées. Du rouge des coquelicots au bleu des bleuets en passant par les Miroirs de Vénus violets, les Nigelles bleu ciel et la Nielle des blés rose. Les pelouses sèches abritent plusieurs dizaines d’espèces d’orchidées aux formes très variées et quelques tourbières cachent encore les fameuses "droséras". Grâce à la convergence de 3 types de climats et de milieux très variés, on trouve une faune particulièrement diversifiée en Aveyron (390 espèces de vertébrés).

Sur les pas de Jean-Henri Fabre

Le village de Saint-Léons a vu naître en 1823 le célèbre entomologiste Jean-Henri Fabre. Issu d’une famille très modeste, Fabre est devenu, grâce à son génie et à son travail incessant, un grand naturaliste, un écrivain reconnu, un peintre de talent. Ces toutes premières années d’enfance passées au village ont été décisives pour l’homme qu’il est devenu. Sa passion pour la nature lui vient de cette époque qui est restée profondément gravée dans sa mémoire. « Né ailleurs j’aurais été bien différent » écrira-t-il plus tard.

Trayeur de chèvre ! L’engoulevent une espèce patrimoniale.

Tête d'engoulevent (Photo Alain Hardy)

Syndiquer le contenu