natura

warning: Creating default object from empty value in /home/patrimoni/drupal-6.31/modules/taxonomy/taxonomy.pages.inc on line 33.

Les salades sauvages

Sitôt arrivé sur Terre, l'Homme s'intéressa aux plantes. Les premiers hommes se contentèrent de cueillir ce qui poussait autour de la maison pour s'en nourrir. Très tôt les plantes furent reconnues et classées, les bonnes (celles qui se mangent) et les autres. De génération en génération, ces connaissances indispensables nous arrivèrent comme une part de la mémoire collective.

Perqué... lo grífol a de fuèlhas fissairas ?

Lo grífol* lo coneissèm totes, es un arbre que pòt aténher 15m se lo terrenc li conven. Se cara e buta plan sus las tèrras siliçosas de Leveson. De còps que i a quand l'arbre es grand, li dison : la grifola. Se los grifolasses son espesses de cada costat d'un camin forman una grifolièira. Los arbres sarrats abrigan los caminaires del ventàs e de la nèu dins l'ivèrn mentre que dins l'estiu paran del solelh.

Pourquoi... le houx a-t-il des feuilles piquantes ?

Il est toujours difficile de traduire un texte c’est d’autant plus difficile quand il s’agit d’occitan car c’est une langue très riche avec des mots différents pour exprimer les nuances. Elles sont parfois perdues lors de la traduction.

Le houx nous le connaissons tous, c’est un arbre qui peut atteindre 15 mètres si le terrain lui convient. il se plait et pousse bien sur les terres siliceuses du Lévézou. certaines fois quand l’arbre est grand on dit «lLa» houx. Si les houx sont épais de chaque coté d’un chemin on parle de «griffoulière». Les arbres serrés abritent les promeneurs du grand vent et de la neige pendant l’hiver et aussi, pendant l’été, du soleil.

Syndiquer le contenu