Tout l'Aveyron

warning: Creating default object from empty value in /home/patrimoni/drupal-6.31/modules/taxonomy/taxonomy.pages.inc on line 33.
Avairon tot

Perqué... lo grífol a de fuèlhas fissairas ?

Lo grífol* lo coneissèm totes, es un arbre que pòt aténher 15m se lo terrenc li conven. Se cara e buta plan sus las tèrras siliçosas de Leveson. De còps que i a quand l'arbre es grand, li dison : la grifola. Se los grifolasses son espesses de cada costat d'un camin forman una grifolièira. Los arbres sarrats abrigan los caminaires del ventàs e de la nèu dins l'ivèrn mentre que dins l'estiu paran del solelh.

Géologie, terroir et patrimoine : Le paysage actuel témoin et archive de l’histoire

A la charnière du Massif Central, des plaines de l’Aquitaine et des garrigues du Languedoc, le Rouergue frappe par le contraste de ses paysages et par la variété de couleur de ses roches : basaltes bleu-noir de l’Aubrac, grès rouges des Rougiers, calcaire blanc des Causses, schistes et granites gris argenté du Ségala et du Lévezou...

 

Font dubèrta balha d'apleches informatics.

Font dubèrta es una associacion lei 1901, establida a Milhau mas dins lo domeni que nos pertòca lo luòc impòrta gaire. La tòca, justament, es d'espandir l'usatge de l'occitan sus la tela ranha e de balhar al mitan occitanista primièr e als occitans mai largament, d'apleches e de conselhs informatics, porgissèm tanben l'albergament dels sites de Patrimòni, Anèm Òc (nacional) e de mai d'autres. Alara un endrech o un autre, rai, pr'aquò l'estacament sentimental al nòstre trauc demòra .

L'occitan e lo malhum

Cuisiner les plantes sauvages (1) : le plantain et les mauves

Les plantes sauvages qui peuvent se manger sont fort nombreuses. Il est vrai qu’aujourd’hui nous n’en mangeons que quelques unes. Ces plantes qui poussent toutes seules aux bords des champs, dans les prés et sur les chemins sont une part de notre patrimoine. Elles nous offrent une grande variété de saveurs insolites et nous permettent de réaliser des recettes qui sortent de l’ordinaire. Sans compter qu’au plaisir de cuisiner et de manger s’ajoutent ceux de la recherche et de la découverte.

La noix de Carême

La noix Carême est un peu allongée avec une pointe moyenne, à coquille aplatie. La coque est saillante le long de la ligne de suture des valves à partir du milieu et jusqu’au sommet. Elle est mince, tendre, fortement ridée. C’est une noix de grosseur moyenne ayant approximativement 36 mm de long sur 32 mm de large. Le poids moyen d’une noix sèche est de 8,5 gr, l’hectolitre pèse environ 35 kg.

Maisons Paysannes de France : un indispensable soutien pour la sauvegarde du patrimoine non protégé des pays

Le patrimoine rural tout proche de nous, trop peut-être, est paradoxalement le plus mal connu. Non protégé par les pouvoirs publics, livré aux bouleversements de la vie contemporaine, il est maltraité par ignorance.

Pourtant en 1 000 ans de travail, grâce à l’observation quotidienne de la nature, les Français ont fait de leur pays un chef d’oeuvre de diversité et d’imagination de 1 000 Kms sur 1000 Kms. Pour la préservation de son inestimable valeur, le public doit être informé et un maximum de professionnels du bâtiment formés.

La LPO Aveyron : une association pour partir à la découverte du patrimoine naturel

La LPO est représentée dans le département par la LPO Grands causses chargée de la réintroduction et du suivi des vautours dans les Grands causses et par la LPO Aveyron chargée de la protection des autres oiseaux et de leurs milieux dans l’ensemble du département.

L’Aveyron : un patrimoine biologique remarquable

Campagne, rivières, forêts, pelouses sèches, haies par endroits, quelques vieux arbres, plateaux calcaires, plaines acides, landes caractérisent l’Aveyron. Au bord de quelques champs on peut encore voir des plantes messicoles qui se font remarquer par leurs couleurs si variées. Du rouge des coquelicots au bleu des bleuets en passant par les Miroirs de Vénus violets, les Nigelles bleu ciel et la Nielle des blés rose. Les pelouses sèches abritent plusieurs dizaines d’espèces d’orchidées aux formes très variées et quelques tourbières cachent encore les fameuses "droséras". Grâce à la convergence de 3 types de climats et de milieux très variés, on trouve une faune particulièrement diversifiée en Aveyron (390 espèces de vertébrés).

Sur les pas de Jean-Henri Fabre

Le village de Saint-Léons a vu naître en 1823 le célèbre entomologiste Jean-Henri Fabre. Issu d’une famille très modeste, Fabre est devenu, grâce à son génie et à son travail incessant, un grand naturaliste, un écrivain reconnu, un peintre de talent. Ces toutes premières années d’enfance passées au village ont été décisives pour l’homme qu’il est devenu. Sa passion pour la nature lui vient de cette époque qui est restée profondément gravée dans sa mémoire. « Né ailleurs j’aurais été bien différent » écrira-t-il plus tard.

Syndiquer le contenu