occitan

warning: Creating default object from empty value in /home/patrimoni/drupal-6.31/modules/taxonomy/taxonomy.pages.inc on line 33.

Festenal de la Musa 2012

 
 
Dimenge 2 de setembre
tre 9 oras del matin
 
Verrières

<

Le Grelh rouergat

Qui est le Grelh Roergàs ?

Pour certains c'est le Grillon, la bestiole qui chante dans les prairies du pays. Elle annonce la bonne saison qui retourne dans notre Rouergue aimé. Ils ont bien raison, parce que les Grillons chantent notre belle langue d'òc. Nous tenons à la maintenir, à la diffuser et à la conserver.

Les salades sauvages

Sitôt arrivé sur Terre, l'Homme s'intéressa aux plantes. Les premiers hommes se contentèrent de cueillir ce qui poussait autour de la maison pour s'en nourrir. Très tôt les plantes furent reconnues et classées, les bonnes (celles qui se mangent) et les autres. De génération en génération, ces connaissances indispensables nous arrivèrent comme une part de la mémoire collective.

La nèu

Me pòdi pas empachar de sorire cada ivèrn en ausissent ràdios e televisions nos alarmar tan lèu que qualques borrilhs de nèu venon blanquir las rotas e las autorotas de qualque canton de França.

Perqué... lo grífol a de fuèlhas fissairas ?

Lo grífol* lo coneissèm totes, es un arbre que pòt aténher 15m se lo terrenc li conven. Se cara e buta plan sus las tèrras siliçosas de Leveson. De còps que i a quand l'arbre es grand, li dison : la grifola. Se los grifolasses son espesses de cada costat d'un camin forman una grifolièira. Los arbres sarrats abrigan los caminaires del ventàs e de la nèu dins l'ivèrn mentre que dins l'estiu paran del solelh.

Font dubèrta balha d'apleches informatics.

Font dubèrta es una associacion lei 1901, establida a Milhau mas dins lo domeni que nos pertòca lo luòc impòrta gaire. La tòca, justament, es d'espandir l'usatge de l'occitan sus la tela ranha e de balhar al mitan occitanista primièr e als occitans mai largament, d'apleches e de conselhs informatics, porgissèm tanben l'albergament dels sites de Patrimòni, Anèm Òc (nacional) e de mai d'autres. Alara un endrech o un autre, rai, pr'aquò l'estacament sentimental al nòstre trauc demòra .

L'occitan e lo malhum

Lo riton negat

L’autre jorn, la vesina, qu’es francimanda, arribèt a l’ostal tota enraujada : lo rit veniá de se negar.

La vesina sabi que ma femneta es infimièra e qu’alara sabi salvar qualqu’un que a trop begut d’aiga.

Lo paure riton èra entopina dins una servieta de banh, coma qualqu’un que sortis de la mar, e boleguèt pas pus. Crésièrem que lo riton èra mort.

L’occitan qu’es aquò ?

D’abord occitan ou patois ? C’est comme vous voulez, puisque le patois c’est le vrai occitan ! L’occitan, comme le français, le breton, le basque, l’anglais, le catalan, le corse, l’allemand…, c’est le nom de la langue. Le patois, c’est une façon de nommer sa variété, comme le français parlé a tel endroit d’Île de France, différent de celui parlé à un autre endroit.

Langue d’Oc

« Avec un passé mort, on ne peut avoir qu’un avenir mort » (Carlos Fuente)

 

La question de la langue et de la culture occitanes n’est pas une question décorative, un ornement pour l’Aveyron. Elle touche au fond à l’image qu’il a de lui même et qu’il donne aux autres.

Syndiquer le contenu