traductions

warning: Creating default object from empty value in /home/patrimoni/drupal-6.31/modules/taxonomy/taxonomy.pages.inc on line 33.

Le Grelh rouergat

Qui est le Grelh Roergàs ?

Pour certains c'est le Grillon, la bestiole qui chante dans les prairies du pays. Elle annonce la bonne saison qui retourne dans notre Rouergue aimé. Ils ont bien raison, parce que les Grillons chantent notre belle langue d'òc. Nous tenons à la maintenir, à la diffuser et à la conserver.

Les salades sauvages

Sitôt arrivé sur Terre, l'Homme s'intéressa aux plantes. Les premiers hommes se contentèrent de cueillir ce qui poussait autour de la maison pour s'en nourrir. Très tôt les plantes furent reconnues et classées, les bonnes (celles qui se mangent) et les autres. De génération en génération, ces connaissances indispensables nous arrivèrent comme une part de la mémoire collective.

La pédagogie "calandreta"

La "calandreta" de Millau

Nous allons faire un tour d’horizon de la Calandreta de Milhau depuis son ouverture le 17 octobre 2005, car c’est une des associations occitanes de Millau et celle par qui le patrimoine culturel de la région se transmet aux plus jeunes. Notre dossier portera sur les faits marquants de cette école et, ce, année scolaire par année scolaire.

La neige

Je ne peux pas m’empêcher de sourire chaque hiver en écoutant radios et télévisions nous alarmer de quelques flocons de neige viennent blanchir les routes et les autoroutes de quelque coin de France.

Cuisiner les plantes sauvages (1) : le plantain et les mauves

Les plantes sauvages qui peuvent se manger sont fort nombreuses. Il est vrai qu’aujourd’hui nous n’en mangeons que quelques unes. Ces plantes qui poussent toutes seules aux bords des champs, dans les prés et sur les chemins sont une part de notre patrimoine. Elles nous offrent une grande variété de saveurs insolites et nous permettent de réaliser des recettes qui sortent de l’ordinaire. Sans compter qu’au plaisir de cuisiner et de manger s’ajoutent ceux de la recherche et de la découverte.

L’occitan qu’es aquò ?

D’abord occitan ou patois ? C’est comme vous voulez, puisque le patois c’est le vrai occitan ! L’occitan, comme le français, le breton, le basque, l’anglais, le catalan, le corse, l’allemand…, c’est le nom de la langue. Le patois, c’est une façon de nommer sa variété, comme le français parlé a tel endroit d’Île de France, différent de celui parlé à un autre endroit.

Langue d’Oc

« Avec un passé mort, on ne peut avoir qu’un avenir mort » (Carlos Fuente)

 

La question de la langue et de la culture occitanes n’est pas une question décorative, un ornement pour l’Aveyron. Elle touche au fond à l’image qu’il a de lui même et qu’il donne aux autres.

Le CIRDÒC, Centre Inter-régional de développement de l’Occitan

Le CIRDÒC est une grande médiathèque occitane. Elle collecte et abrite un fond documentaire de près de 70 000 ouvrages.

Souvenir…

De toutes les fêtes chrétiennes, Toussaint est sans aucun doute celle qui est célébrée avec le plus de sincérité, le plus de ferveur mais aussi dans la plus grande simplicité par la plupart des français, catholiques pratiquants ou pas, qui n’hésitent pas à faire beaucoup de kilomètres pour se rendre sur les tombes de leur famille. Une journée de pause dans l’année, une parenthèse de sérénité dans un monde où nous vivons à un rythme effréné. Un rendez-vous, au moins une fois l’an, avec nos souvenirs, notre passé, nos aïeux qui nous ont précédés et qui ont fait de nous ce que nous sommes aujourd’hui.

Max Rouquette, l’enchanteur.

On fête cette année le centenaire de Max Rouquette considéré comme un des plus grand sécrivains du 20e siècle.

Issu d’une famille de lointaine origine rouergate (La Couvertoirade) descendue dans la plaine de l’Hérault, Max Rouquette est né le 8 décembre 1908 à Argelliers, petit village à 20 km de Montpellier, entre les contreforts du Larzac et la mer.

Syndiquer le contenu