flora

warning: Creating default object from empty value in /home/patrimoni/drupal-6.31/modules/taxonomy/taxonomy.pages.inc on line 33.

Les salades sauvages

Sitôt arrivé sur Terre, l'Homme s'intéressa aux plantes. Les premiers hommes se contentèrent de cueillir ce qui poussait autour de la maison pour s'en nourrir. Très tôt les plantes furent reconnues et classées, les bonnes (celles qui se mangent) et les autres. De génération en génération, ces connaissances indispensables nous arrivèrent comme une part de la mémoire collective.

Perqué... lo grífol a de fuèlhas fissairas ?

Lo grífol* lo coneissèm totes, es un arbre que pòt aténher 15m se lo terrenc li conven. Se cara e buta plan sus las tèrras siliçosas de Leveson. De còps que i a quand l'arbre es grand, li dison : la grifola. Se los grifolasses son espesses de cada costat d'un camin forman una grifolièira. Los arbres sarrats abrigan los caminaires del ventàs e de la nèu dins l'ivèrn mentre que dins l'estiu paran del solelh.

L’Aveyron : un patrimoine biologique remarquable

Campagne, rivières, forêts, pelouses sèches, haies par endroits, quelques vieux arbres, plateaux calcaires, plaines acides, landes caractérisent l’Aveyron. Au bord de quelques champs on peut encore voir des plantes messicoles qui se font remarquer par leurs couleurs si variées. Du rouge des coquelicots au bleu des bleuets en passant par les Miroirs de Vénus violets, les Nigelles bleu ciel et la Nielle des blés rose. Les pelouses sèches abritent plusieurs dizaines d’espèces d’orchidées aux formes très variées et quelques tourbières cachent encore les fameuses "droséras". Grâce à la convergence de 3 types de climats et de milieux très variés, on trouve une faune particulièrement diversifiée en Aveyron (390 espèces de vertébrés).

Pourquoi... le houx a-t-il des feuilles piquantes ?

Il est toujours difficile de traduire un texte c’est d’autant plus difficile quand il s’agit d’occitan car c’est une langue très riche avec des mots différents pour exprimer les nuances. Elles sont parfois perdues lors de la traduction.

Le houx nous le connaissons tous, c’est un arbre qui peut atteindre 15 mètres si le terrain lui convient. il se plait et pousse bien sur les terres siliceuses du Lévézou. certaines fois quand l’arbre est grand on dit «lLa» houx. Si les houx sont épais de chaque coté d’un chemin on parle de «griffoulière». Les arbres serrés abritent les promeneurs du grand vent et de la neige pendant l’hiver et aussi, pendant l’été, du soleil.

Protection des plantes et premières fleurs

L’Aveyron est une mosaïque de terroirs, et donc une mosaïque d’habitats favorables à l’expression de la biodiversité floristique.

Quelques chiffres : 5000 espèces en France et 2600 connues en Aveyron grâce au travail de plusieurs générations de botanistes.

La protection des plantes : le saviez vous ?

En France 402 plantes sont protégées au niveau national.

Cuisiner les herbes sauvages (2) : le coquelicot

Papaver rhoeas, Papaver dubium, Papaver hybridum o Papaver argemone en latin.

Coquelicot (Photo: Gilbet Cayron)

Syndiquer le contenu