L’occitan qu’es aquò ?

D’abord occitan ou patois ? C’est comme vous voulez, puisque le patois c’est le vrai occitan ! L’occitan, comme le français, le breton, le basque, l’anglais, le catalan, le corse, l’allemand…, c’est le nom de la langue. Le patois, c’est une façon de nommer sa variété, comme le français parlé a tel endroit d’Île de France, différent de celui parlé à un autre endroit.

L’occitan comme le français est une langue romane, c’est-à-dire issue du latin. Du XIème siècle avec les Trobadors, jusqu’à nos jours (en 1904, Frédéric Mistral, grand écrivain occitan, obtient le prix Nobel de littérature), la langue d’oc est dotée d’une littérature prestigieuse.

L’occitan est parlé dans 32 départements du sud de la France, en Espagne dans le Val d’Aran et en Italie dans 11 vallées alpines du piémont. Comme toutes les langues, l’occitan se transmet de génération en génération, par la famille tout d’abord. Puis comme toutes les langues, par l’école. Mais l’occitan ne jouit pas des mêmes droits que les langues officielles, au moins en France, puisque, en Italie et en Espagne il est langue officielle, donc reconnu.

Et pourtant grâce au travail, à la ténacité et à la volonté de personnes, parents, enseignants, l’occitan est enseigné à divers degrés, sous diverses formes et dans diverses écoles du département de l’Aveyron . Á Saint-Affrique, Villefranche-de-Rouergue et La Primaube, dans des classes bilingues, à Rodez et à Millau dans les écoles Calandreta, dans une soixantaine d’écoles primaires sous forme d’interventions hebdomadaires d’une trentaine de minutes, et dans les collèges et lycées. I. D.