Saint-Xist, une église à remonter le temps.

Saint-Xist est situé dans le Sud-Aveyron, proche de Saint-Affrique sur la commune du Clapier, entre ce village et Fondamente, sur le CD 93. Son clocher-tour, depuis des temps immémoriaux, dresse son élégante architecture et, tel un phare muet perdu au milieu des terres, sert de repère pour le petit hameau blotti à ses pieds.
Il s’en est fallu de peu que ce témoignage des temps anciens (l’église de Saint Xist est mentionnée dans un Cartulaire de Vabres l’Abbaye de 940) ne disparaisse à jamais, tas de pierres rongées par le temps et envahi par les ronces, et connaisse le sort du château de Montpaon réduit à l’état d’amoncellement de gravats. C’est au début des années 80 que la publication ’Sauvegarde du Rouergue" s’est intéressée à cette petite église, soulignant tout l’intérêt qu’il y aurait à sauver ce patrimoine. Une association vit le jour en 1995 et depuis elle continue à œuvrer pour redonner à l’église et à ses alentours son lustre d’antan.

Au début, les travaux, très ingrats, ont consisté à dégager les gravats des toitures et murs écroulés, nettoyer, déblayer, consolider. L’ancienne charpente hors d’usage a été remplacée et une couverture en tuiles (moins lourdes que les lauzes) a été posée sur la majeure partie de l’édifice. La couverture de la tour-clocher, unique en son genre, a été conservée en lauzes sur les conseils éclairés de Monsieur Causse, Architecte Départemental des Bâtiments de France qui a suivi le déroulement des travaux de bout en bout et qui s’est investi également dans la recherche et le déblocage des subventions indispensables à la réalisation d’une telle opération.
En effet c’est grâce à l’aide financière de l’État, Ministère de la Culture, des collectivités territoriales, Conseil régional et Général, des associations, Parc Naturel des Grands Causses et Association de Sauvegarde de l’Art, avec une bonne dose de bénévolat, que "l’aventure" a été possible. Il ne faut pas oublier la municipalité du Clapier qui dès le premier jour a été au côté de l’association pour des aides financières, mais aussi en matériel et en prestation de main-d’œuvre. Enfin, Messieurs Aussibal et Simonin, le premier pour l’établissement des plans et l’impulsion primitive, le second pour la conduite des chantiers, sont aussi à associer à la réussite du sauvetage.

Car, en effet, l’opération "Renouveau de Saint Xist" se solde aujourd’hui par un succès total. Non seulement, la petite église a retrouvé un aspect normal, mais couverte, fermée et définitivement consolidée, elle est prête à affronter quelques siècles de plus. Une poignée de passionnés veille sur elle et chaque semaine apporte un petit plus à ce patrimoine exceptionnel. C’est ainsi que le bâtiment lui-même une fois sécurisé, ces “forçats des pierres” se sont attaqués à la couverture de la citerne existante, à la réfection des murs de pierres sèches et à l’aménagement des abords.

Le "jardin du curé" qui jouxtait l’église et qui était en friche a été transformé, à force de pioche et de brouettes de caillasse en un jardin botanique de plantes médicinales et aromatiques, dont le renom commence à s’étendre au delà de la région. Son parrainage par le jardin des plantes de Montpellier prouverait s’il en était besoin de sa qualité et de sa diversité.

Tous les ans, au mois de Juillet, un repas champêtre, rassemble les adhérents et sympathisants de l’association (plus d’une centaine) sur le parvis de l’église. Cette année il aura lieu le 15 juillet, réservation auprès de Mr Touren.
Également, en Septembre, lors des journées du Patrimoine, différentes manifestations ont lieu sur le site. Le Samedi après-midi, marché de pays, le Samedi soir, piano-bar et conférence, Dimanche matin, messe solennelle en musique. Et durant les deux jours, comme d’ailleurs tous les jours de l’année et plus particulièrement de Juin à Septembre, visite gratuite de l’église et de sa tour-clocher du haut de laquelle on découvre un superbe panorama sur les falaises du Guilhaumard et sur le Causse. Visite aussi gratuite du jardin botanique avec ses centaines de variétés de plantes et fleurs.

Enfin, dernièrement, l’association s’est vu offrir des peintures monumentales dues à Nicolas Greschny et représentant en 14 planches, la Crucifixion et la Résurrection. Ces œuvres sont exposées de Juin à Septembre dans l’église et apportent encore à la richesse culturelle du lieu.
Saint Xist est sauvé, Saint Xist revit, Saint Xist vivra encore longtemps, Saint Xist vous attend pour une plongée dans les senteurs et les paysages des Causses et une remontée dans le temps.

Association Saint-Xist : Mr René TOUREN, 12540 Le Clapier Tél. : 05 65 99 34 69